Chers amis et amoureux de la nature, voici le bulletin et c’est bien la première fois que celui-ci sort en tout début d’année, alors c’est l’occasion pour moi, ainsi que pour tout le comité, de vous souhaiter un EXCELLENT MILLÉSIME 2013 ! La Nature vous apportera de bons moments et aussi, à coup sûr, de belles surprises ; c’est en tout cas ce que l’on vous souhaite.

Ce numéro 16 fait aussi appel à votre aide financière, cotisation 2012 et éventuellement aide au projet nichoirs (voir plus loin). Alors, il y a le traditionnel bulletin rose, que vous pouvez utiliser comme auparavant, mais aussi le no IBAN que plusieurs m’ont demandé. Vous le retrouverez aussi au niveau du rappel du prix des cotisations à la fin de ce bulletin.

IBAN CH64 0076 7000 R539 7726 5
Un grand merci de votre fidèle soutien qui nous permet de continuer nos actions !

Un grand merci à Marlyse et David Baumgartner qui ont mis ce bulletin en pages et qui l’offrent au niveau de l’impression. Merci aussi à ceux qui ont rédigé un article.

En plus des projets, le bulletin, c’est l’occasion de se remémorer ce que nous avons fait pendant l’année, et c’est une habitude, je le ferai d’après nos trois objectifs.

Objectif 1 : projets pour la nature

On a beaucoup parlé avec fierté des étangs créés chez Alain Walker, voir article de ce dernier plus loin agrémenté de nombreuses photos montrant la richesse de la diversité de notre coin. En avril, la gravière de la Claie-aux-Moines a été diplômée écolo par la Fondation Nature & Économie grâce à de magnifiques biotopes réalisés en partie avec les conseils du GANaL qui a été invité à la cérémonie (article dans le Régional). Après les projets aboutis de l’Arboretum de Riex et de la plantation d’arbres fruitiers (plus de 60 dans la région), nous pouvons tous être fiers de ce que nous créons avec nos modestes moyens.

Pour 2013, notre grand projet consiste à la création d’un grand nombre de nichoirs qui devraient permettre la reproduction de plusieurs espèces rares, telles que : rapaces, torcol fourmilier, martinet noir et surtout d’envisager le retour de la superbe huppe fasciée. Voir ci-après à quoi la huppe ressemble et merci de me communiquer toute observation.

Huppe fasciée

Objectif 2 : études scientifiques

Si notre projet est de poser des nichoirs, ceux que nous avons déjà ont particulièrement bien fonctionné en 2012. Cela a même été une année record pour la chouette hulotte, plus de 80 jeunes ont réussi leur envol. Des classes (même
des gymnasiens de Chamblandes) ont pu assister au baguage. Faucons crécerelles, effraies des clochers, grand-duc et martinets se sont aussi bien reproduits.

La station de baguage du lac de Bret était de nouveau en fonction après une année de fermeture et elle a permis à de nombreux membres du GANaL et surtout à des jeunes étudiants de l’Uni, de tenir plus de 60 espèces d’oiseaux en main. Ce
sont pas loin de 2000 oiseaux qui ont été bagués ou contrôlés de juillet à mi-novembre. Ci-après graphiques de David montrant le passage de 2 espèces.

9 avril 2012, David porte‌‌un jeune hibou grand-duc
Chouette hulotte

Grâce à Jean-Nicolas Pradervand – qui a réussi son permis de bagueur – et Christophe Chautems, nous avons pu être 3 bagueurs (minimum légal pour la station). À remercier aussi tous ceux qui sont venus donner un coup de main ou on fait un passage, mais en particulier les plus réguliers : David Baumgartner, Jacques Roch, Alain Walker, Martina Suter et Aurore Gelin. Plus d’infos sur notre site www.ganal.ch, dès sa réouverture.

La vedette a été sans aucun doute la fabuleuse gorgebleue à miroir dont on a bagué 28 individus (ancien record 11 !)

Objectif 3 : éveil de la nature

En 2012, tout comme les autres années, nous avons organisé près de 20 sorties annoncées le plus souvent par courriel. Un article de Martina Suter plus loin en raconte une, botanique en montagne. Cette même Martina en a organisé plusieurs dont un week-end à Klingnau, retenue sur l’Aar, avec nuit en Allemagne voisine où elle nous a emmenés dans ses petites adresses resto et hôtel. Il y a eu aussi la Champagne genevoise où le spécialiste suisse Jérôme Duplain nous a dévoilé quelques secrets et montré ses perdrix grises.

En 2013, nous vous proposons toujours de nous accompagner. Les groupes sont souvent idéaux (entre 4 et 10) et l’ambiance y est toujours chaleureuse. Le programme des sorties déjà agendées se trouve plus loin et on notera une nouvelle expédition dans l’Est suisse sur un week-end de nouveau grâce à Martina ainsi qu’un week-end dans les Baronnies en Drôme Provençale.

Jérôme Duplain nous a dévoilé quelques secrets de la Champagne genevoise

En vous remerciant encore tous, membres passifs, volontaires et sur tout membres du comité, je me réjouis de cette année parmi vous, la grande famille des Amoureux de la Nature.

Gilbert Rochat

Sortie du 24 juin avec le Cercle des sciences naturelles de Vevey
La traversée de la Bovonne (non, rien à voir avec bobonne !) au-dessus du Vallon de Nant

D’une pierre trois coups, qui dit mieux ?

  1. Une sortie digne du club alpin suisse : une grimpette en ligne droite de 900 m, suivie évidemment d’une descente du même dénivelé, face à des paysages à vous couper le souffle.
  2. Une sortie botanique avec deux spécialistes généreux en détails et explications palpitantes. Quelques exemples, l’orchis brûlé, l’orchis grenouille, l’orchis moucheron, la néottie nid d’oiseau, le genêt à tiges ailées… et bien d’autres noms qui font rêver !
  3. Et une sortie ornithologique avec observation entre autres du pipit des arbres, du merle à plastron très occupé à nourrir sa progéniture et… du gypaète qui nous a frôlé les têtes à trois reprises, comme pour nous dire « allez, déballez-moi ce pique-nique, que je voie ce qu’il y a au menu ! »

Merci Catherine d’avoir fait le lien avec le CSNV.

Orchis moucheron

Martina

Action nichoirs

Nichoirs construits dans la salle de TM de Patrick Bays

Tous les deux-trois ans, le GANaL se lance dans une action comme les arbres fruitiers par exemple. Il y a bientôt 20 ans, notre groupe a commencé à poser des nichoirs pour compenser le manque de cavités dans les arbres. M. Dumur, ancien archiviste de Cully nous donnait de temps en temps mille francs et cela nous permettait de constituer ou d’entretenir un assez important « parc » de nichoirs.

Pour 2013, tous vos dons iront pour cette action nichoirs et nous faisons donc appel à tous ceux qui auraient la générosité et surtout la possibilité de faire un don dans ce sens. Nous rappelons que tous ceux qui paient déjà leur cotisation ont tout notre respect et c’est vous qui constituez le fond principal qui permet de telles actions pour la nature.
Un grand merci à tous et nous arriverons peut-être à faire revenir nicher la huppe dans notre région !

À noter que d’autres personnes sont impliquées dans ce projet. La commune de Bourg-en-Lavaux sponsorise l’action à hauteur de trois mille francs, ce qui permettra de payer une bonne partie des nichoirs prévus pour l’instant sur son territoire : 40 pour la huppe, 20 pour le torcol (photo de la couverture), 15 pour la chouette hulotte (photo de jeunes au nid), 10 pour le faucon crécerelle et 5 pour la chouette effraie. Les élèves secondaires de Cully sont aussi associés dans un projet d’établissement accepté par le canton ; ils sont en train de construire les nichoirs à torcol ces jours. Les hulottes ont eu un joli cadeau de Noël car des nichoirs finis ont été disposés dans les forêts, le 24 décembre. L’ASPO (Association pour la protection des Oiseaux) et la Station ornithologique Suisse de Sempach sont très intéressés et espèrent que nous pourrons étendre notre projet à tout Lavaux. Encore plus d’informations sur notre site www.ganal.ch (dont la mise à jour sera annoncée par mail).

Les étangs de la Barraudaz

Voilà bientôt 21 mois que les 3 étangs, que nous avons créés avec l’aide de Pro Natura, ont commencé à accueillir une faune diverse, qui avait bien besoin dans cette région, d’un endroit humide, puisque les agriculteurs ont éliminé, en drainant
leurs terrains cultivés, ces dernières décennies, les points d’eau, les gouilles ou autres mares provisoires qui se formaient lors de pluies importantes.

Leste vert (gauche), Caloptéryx vierge femelle (centre) et Adscita statices (droite)

Il n’est pas dans mon intention de dresser un bilan exhaustif après moins d’une année et demie, mais les diverses observations que j’ai pu déjà faire me persuadent que la biodiversité en Suisse ne sera qu’un vain concept, si les autorités ne prennent pas conscience qu’il est absolument indispensable de compenser toute atteinte à la Nature lors de constructions, si petites soient-elles.

Libellule déprimée (gauche) et Aeschne bleue (droite)

Les premières espèces de batraciens observées en 2012 ont été celles pour qui, prioritairement, avec l’aide de Jérôme Pellet, nous avions conçu ces 3 points d’eau, à savoir les sonneurs à ventre jaune et les tritons alpestres.

Cet été, une grenouille de Lessona a longtemps cherché un partenaire, en vain semble-t-il. Plusieurs crapauds communs y ont fait un petit séjour, ainsi qu’une couleuvre à collier.

Sonneur à ventre jaune (gauche), grenouille de Lessona (centre) et triton alpestre (droite)

Mais sans conteste, ce sont les libellules qui ont tiré le plus grand profit de cet  ménagement. Alors que ces dernières années, les observations d’odonates se limitaient, aux abords de notre étang de jardin, à quelques rares aeschnes et agrions jouvencelles, j’ai eu la joie d’observer toutes sortes de ces merveilleux insectes ailés. Muni de mon appareil photo, j’ai « traqué » des Anax Imperator survolant sans relâche la surface des 2 étangs les plus grands, des « sympetrum striolatum » en grand nombre ou encore des lestes verts.

Agrion jouvencelle (gauche) et Orthétrum brun (droite)

J’ai créé une zone tampon entre les étangs et le champ cultivé par l’agriculteur à qui nous louons le terrain autour de notre maison. L’objectif premier est d’éviter que le fumier déversé ne puisse souiller l’eau des mares. Je n’ai fauché l’herbe de cet endroit qu’une fois, à la fin de cet été. J’ai ainsi pu y photographier plusieurs argiopes-frelons, et de nombreux papillons vivant sur les versants de la colline de la Tour de Gourze.

De gauche à droite: azuré commun, mélitée, azuré de la faucille et azuré du trèfle

Enfin, au début du mois de juin, des chauves-souris chassaient les insectes, à la tombée du jour.

Agriope frelon (gauche) et lepture tachetée (Rutpela maculata)

Ainsi, par la création de ces étangs, en évitant le « propre en ordre » sur le moindre bout de terre, on garantit à la biodiversité une pérennité, si fragile soit-elle.

Pyrrhosoma nymphula (gauche), anax imperator (centre) et sympétrum sanguineum (droite)

À vos Agendas: calendrier janvier à juillet 2013

Quelques principes pour les sorties :

  • Il y a des propositions faites ici, la plupart avec des dates, d’autres sans car parfois il est difficile de dire à l’avance quand il y aura des jeunes à baguer ou quelle destination est la meilleure à tel moment de l’année.
  • Les heures de rendez-vous seront données aux intéressés.
  • D’autres sorties vous seront proposées sur internet (en 2012 on en a fait pas loin de 20), donc pour ceux qui n’ont pas encore transmis leur adresse mail, faites-le à gilrochat@yahoo.fr ou consultez notre site www.ganal.ch (en relooking ces jours). Les sorties sont gratuites pour les membres du GANaL (autres frs 20.–)
  • Tous les premiers jeudis du mois, à 18 h, rendez-vous au local du Tronchet (ou au Ranch en hiver). Il y a les membres du comité et tous les autres membres intéressés sont les bienvenus. Il y a souvent une activité autre comme par exemple

4 avril, Préverenges, île aux oiseaux
2 mai, rainettes Lonay ou baguage de jeunes chouettes hulottes
6 juin, assemblée générale au refuge de Grandvaux (date à confirmer)
4 juillet, 5 septembre, Lac de Bret, baguage des oiseaux au filet, nettoyage
des rives nord du lac (rendez-vous sur place). Renseignements Gilbert Rochat (021 799 13 14 ou 079 296 32 51)

Sorties et activités

Le dimanche 6 janvier : FANEL-SEELAND
Nous ferons plusieurs arrêts dans la Broye afin de « cocher » un maximum d’espèces en ce début d’année. Lièvres et chevreuils sont espérés à la Krümmi.

Les samedi 12 janvier et dimanche 13 janvier : RECENSEMENT
Traditionnel recensement des oiseaux d’eau entre Rivaz et Cully, le samedi et du Lac de Bret, de 9 h à 11 h 30 le dimanche

Le dimanche 24 février : LES FOLLATERES
C’est dès la mi-février que les bulbocodes, fleurs rares que l’on ne trouve qu’en Valais, annoncent le printemps. On marchera environ 3 h puis nous irons aux marais d’Ardon.

Week-end du 16 et 17 mars : BODENSEE
La déjà quasi traditionnelle « Winterreise des GANaLs in die deutsche Schweiz » devrait avoir lieu le week-end du 16-17 mars au bord du lac de Constance. Nous sommes assurés de voir beaucoup d’oiseaux hivernant sur les berges suisses, allemandes et autrichiennes de ce lac exceptionnel. Réservez donc ces dates. Nous ferons un rappel en temps voulu, afin de réserver des chambres d’hôtel.

Le samedi de Pâques 30 mars : GRANGETTES ET HUCEL
Sortie classique pour observer la migration des rapaces au-dessus de Thollon-Mémises face au lac. Passage des milans et peut-être de la cigogne noire. Obs. des 1ers migrateurs aux Grangettes à l’aller.

Week-end des 19-20 et 21 avril :VAUTOURS DANS LES BARONNIES
3 jours pour certains, 2 pour les autres en Drôme Provençale pour observer les 3 espèces de vautours européens accompagné d’un guide. Dites au plus vite si vous êtes intéressés pour l’organisation.

Avril – mai – juin – juillet : RAPACES AU NID
Baguage de jeunes chouettes hulottes dans les forêts du Jorat + faucons
crécerelles et effraies dans nos nichoirs.

Date à déterminer en mai : LOÈCHE – GEMMI
De la plaine avec ses raretés ornithologiques aux hautes altitudes, domaine du gypaète, nous ferons un maximum de marche.

Le dimanche 26 mai :TOURBIÈRE DE LA VRACONNAZ
Sortie dont la date est encore à confirmer.

Le dimanche 16 juin OBERLAND BERNOIS
Nous ferons une sortie dans le merveilleux vallon de Lauenen, dans le Berner Oberland (à côté de Gstaad). Nous y découvrirons des stars non pas du showbiz, mais de la botanique et de l’ornithologie !

Toute personne désirant rejoindre le groupe est la bienvenue ! La cotisation annuelle est de

  • Fr. 20.– par membre individuel actif ou passif (min. Fr. 5.– pour les jeunes jusqu’à 18 ans)
  • Fr. 30.– pour plusieurs membres vivant à la même adresse (famille, couples)
    Votre paiement peut se faire soit par internet à l’aide de l’IBAN CH64 0076 7000 R539 7726 5 soit au moyen du bulletin de versement annexé !
    Nous vous remercions d’avance de votre soutien et engagement.

Le GANaL fabrique lui-même des Nichoirs et des Mangeoires d’excellente qualité pour le prix de Fr. 35.–

À commander auprès de Lucien Sarbach (toustravaux@vtxnet.ch)