Notre groupe tient enfin son emblème ! Suite à l’appel fait dans le dernier bulletin, plusieurs oiseaux ont été proposés par mail. La huppe, dont on avait beaucoup parlé ces deux dernières années, semblait favorite. Plusieurs membres pensaient plutôt à un des rapaces (genre faucon crécerelle en couverture) pour qui nous œuvrons depuis la création du GANaL. La décision est tombée lors de notre assemblée
générale et c’est le torcol fourmilier qui a été plébiscité !

Le torcol est un pic rare, sur la liste rouge des oiseaux menacés de Suisse, malgré cela, il a toujours réussi à subsister dans notre région. Oiseau plutôt du Sud, il symbolise bien nos coteaux ensoleillés. JeanMarc Besson, notre artiste-peintre, a créé deux aquarelles dont une est reproduite ici, représentant magnifiquement (avec des ailes en forme de cœur pour les amoureux de la nature) ce beau migrateur. Cette peinture sera la base de notre futur logo. David Baumgartner s’en est inspiré en réalisant, de très belle manière, un graphisme moderne visible
sur la page de couverture, rappelant au passage nos murs de vigne. Merci aux deux.

Peinture par Jean-Marc Besson

Comme à l’accoutumée, je profite du bulletin pour résumer nos activités passées et futures selon les trois objectifs que nous nous sommes fixés.

Objectif 1 : projets pour la nature

Le projet actuel est toujours la pose de nichoirs et notre emblème, le torcol, aura droit à quelques habitations supplémentaires. Même chose pour la huppe dont l’extension devrait se faire plus à l’est de Lavaux (le cercle des sciences naturelles de Vevey-Montreux ayant participé financièrement au projet). À inclure, la maintenance du parcnichoirs car nous avons hérité pas mal de nichoirs de l’Uni de Lausanne qui sont nombreux à branler au manche. On peut noter que nos nichoirs accueillent souvent d’autres hôtes que ceux visés et c’est très bien comme ça. Par exemple, les nichoirs à hulottes sont souvent occupés par des écureuils, des mésanges, bouchés par la sittelle ou plus rarement squattés par son ennemi, la martre comme sur cette photo. Un étang pour crapaud sonneur devrait voir le jour sur la clairière de Forel, en Crétaz, réserve de Pro Natura dont nous nous occupons.

Objectif 2 : études scientifiques

Nos projets, chapeautés par la Centrale ornithologique, sont de deux ordres. Baguement de jeunes oiseaux au nichoir au printemps et baguement d’oiseaux migrateurs au lac de Bret pendant la période post-nuptiale, c’est-à-dire de juillet à novembre. Pour la nidification, 2014 a été une année superbe:

  • Retour de la chouette effraie qui n’avait pas niché en 2013 avec 10 oiseaux bagués (2 nichées)
  • Le hibou grand-duc a eu deux jeunes. La huppe a été vue et entendue en juin, sans preuve de nidification certifiée, il faudra être patient pour elle. Le torcol par contre a déjà bien adopté les nichoirs mais il n’y a pas eu de comptage précis pour le moment. 13 martinets noirs ont été bagués malgré le squat des moineaux.
  • 105 chouettes hulottes, 89 jeunes et 16 adultes, ont établi un nouveau record.

Record également battu pour le faucon crécerelle avec 117 oiseaux bagués. Ici la femelle couvait 9 œufs, issus des pontes de 2013 et 2014 (5 jeunes ont éclos).

Au lac de Bret, la saison a été également meilleure que la moyenne avec près de 1400 oiseaux bagués de 60 espèces différentes, parmi lesquelles la bécassine sourde, la locustelle luscinoïde, l’hypolaïs ictérine, le pouillot de Bonelli ou encore la panure à moustaches pour ne citer que les moins fréquentes.

À ces 60 espèces, on peut en rajouter 65 qui ont, elles, été observées en cet endroit magnifique. Parmi elles, 2 ont été vues pour la première fois : le cygne noir et le rollier d’Europe.

La capture des oiseaux permet de les inspecter et de les débarrasser de certains parasites, comme cette tique sur ce rouge-gorge. De nombreuses personnes (84 !) ont visité la station de baguement du lac de Bret, ceci sans compter les élèves de 3 classes d’école.

En parallèle à ces 2 études, nous participons à l’Atlas suisse des oiseaux nicheurs qui est en cours (2013-2016). Chacun est prié de me transmettre des informations si vous entendez ou voyez une espèce peu fréquente lors de la période de nidification. Nous ferons le point dans notre prochain bulletin.

Objectif 3 : susciter l’intérêt de la nature

Chaque année, plusieurs sorties ont lieu (voir article d’Alain Walker plus loin). Quelques-unes sont proposées à la fin de ce bulletin mais de nombreuses autres ont eu ou auront lieu. Chaque fois, vous êtes informés par internet. Un grand merci à Martina Suter Trandafir qui en organise un grand nombre, fréquemment orientées botanique.

Les sorties nous réservent toujours de belles surprises et non seulement ornithologiques. En février, on a vu entre 50 et 60 chevreuils lors d’une sortie.

Je tiens à terminer ce mot en remerciant tous les membres du comité du GANaL, et notamment Alain pour ses articles ainsi que David et Marlyse Baumgartner pour la réalisation de ce bulletin.

Je vous souhaite d’excellents moments dans la Nature. Avec mes Amitiés.

Gilbert Rochat

Un observatoire à la maison

L’été dernier, j’ai décidé de transformer le petit boîton à cochons attenant à notre maison en espace multifonctions, à savoir un petit atelier pour la bricole, local de rangement pour mes outils et, plaisir suprême, en un observatoire de la faune, en particulier des oiseaux (cf. photos). Il faut dire que ses dimensions s’y prêtaient bien, notamment celles de l’ouverture ce qui m’a permis d’installer 2 fenêtres de 80 cm sur 40 cm.

Après quelques travaux (isolation, pose de panneaux pour outils, etc.), j’ai pu apprécier la présence parfois insoupçonnée d’espèces en migration et qui ont trouvé à proximité de la maison un havre de repos leur permettant d’accumuler des réserves et des forces avant de poursuivre leur périple annuel.

Ce fut ainsi le cas pour des fauvettes grisettes et des fauvettes des jardins, 3 bruants ortolans, des gobemouches noirs ou gris ou encore des pouillots véloces et fitis. L’hiver ne fut pas en reste avec un grosbec casse-noyaux, des pics épeiches venant quotidiennement à la mangeoire, en compagnie de multitudes de bruants jaunes, de moineaux friquets, de pinsons, de mésanges charbonnières, noires, nonnettes et bleues.

Une sortie en décembre

L’un des objectifs du GANaL est d’approfondir notre connaissance de la faune, en particulier notre avifaune.

C’est pourquoi sont organisées, durant toute l’année, des sorties qui permettent d’admirer toute la richesse de la Nature dans sa biodiversité.

Ce dimanche 21 décembre 2014, nous étions quelques membres à nous donner rendez-vous à la gare de Cully, afin de vivre une belle journée sur la rive sud du lac de Neuchâtel.

La première halte s’est faite à l’embouchure du Mujon à Yverdon, où nous espérions observer un plongeon arctique ou d’autres oiseaux profitant de nos grands lacs pour éviter les grands froids septentrionaux.

Après une halte à Champittet, nous avons contemplé les oies cendrées se nourrissant dans la campagne de Gletterens et nous avons aperçu en route des courlis cendrés et un vol de vanneaux huppés près de Cudrefin. Sans oublier des chevreuils dérangés par des promeneurs accompagnés de leur chien. Les participants à cette belle journée ensoleillée de décembre n’oublieront pas les merveilleux moments passés dans cette belle région.

C’est pourquoi, chère lectrice, cher lecteur, je ne saurais trop vous recommander de vous joindre à nous lors d’une prochaine sortie. Pour cela, il vous suffit de consulter la liste que vous trouverez dans ce bulletin.

Alain Walker

Trois membres du GANaL dans le Sud Marocain

C’est en février de cette année que Jean-Marc Besson, Jacques Roch et moi-même avons bénéficié de l’expérience de Maroc-marabout, un organisme mené par deux femmes dynamiques qui proposent de voir le Maroc comme vous ne l’avez jamais vu dans des régions encore intactes et peu touristiques (voir annonce et site internet).

Ce voyage était à but ornithologique et nous avons pu visiter deux parcs nationaux : Souss Massa et la lagune de Knifiss et avons vu plein de paysages fantastiques.

Je ne peux que vous recommander les voyages de Maroc-marabout respectant le développement durable dans le tourisme. Leur objectif n’étant pas lucratif mais plutôt de faire vivre les populations locales.

Après une nuit mémorable – tempête de sable – avec notre aide Mohamed

La Chevêche d’Athéna a été la vedette du voyage et on l’a vue quasi quotidiennement

À vos Agendas, calendrier printemps 2015

Quelques principes pour les sorties :

  • Les heures de rendez-vous ainsi que le programme précis seront donnés par mail
  • Les intéressés n’ayant pas internet s’adresseront aux responsables de la sortie.
  • D’autres sorties vous seront proposées sur internet également, notamment pour le reste de l’année. Donc pour ceux qui n’ont pas encore transmis leur adresse mail, faites-le impérativement à gilrochat@yahoo.fr La majorité de nos activités sont décrites par mail ou sur notre site www.ganal.ch.
  • Les sorties sont gratuites pour les membres (frs 20.- pour les non-membres). Parfois, une participation aux frais d’essence est la bienvenue. Les participants sont assurés par leur propre assurance et le GANaL décline toute responsabilité en cas d’accident lors de ses sorties.
  • Tous les premiers jeudis du mois, à 18 h, réunion du comité. Tout le monde, hors comité, est convié à participer et on couple souvent avec une sortie. Cette réunion a lieu l’hiver et les jours de pluie à l’Auberge du vigneron à Epesses. Une excellente adresse où l’on mange très bien et où le patron, Laurent Frutig, est aussi un amoureux de la nature.

Sorties et activités

Le dimanche 10 mai: FORET DE LA REPENTANCE - Chancy

Je propose de vous emmener dans les bois de la Repentance au bord de la petite rivière Laire, près de Chancy. (Possibilité de se rafraîchir dans la rivière en cas de temps très chaud !) Nous verrons certainement une flore exceptionnelle, beaucoup d’orchidées et des ophrys. Dans les gouilles nous observerons certainement quelques batraciens. Sur notre chemin de retour, nous ferons une petite halte du côté de Laconnex pour écouter les rossignols, les torcols et le talentueux hypolaïs polyglotte qui se produit sur cette magnifique scène en plein-air. Resp. Martina Suter, 079 787 92 63 ou martina@trandafir.ch

Le jeudi 4 juin: PRAIRIE DE LA CRETAZ, FOREL-LAVAUX

Comité et intéressés pour aller admirer cette magnifique clairière fleurie, réserve de Pro Natura où devrait être réalisé un étang pour crapauds sonneurs. De nombreux insectes et fleurs au programme pas loin de chez nous et juste avant la fauche du 15 juin. Resp. Gilbert Rochat, 021 799 13 14 ou gilrochat@yahoo.fr

Le dimanche 14 juin: SORTIE A LA MONTAGNE EN VALAIS

Je vous propose une sortie en montagne, la face sud du Grand Chavalard ou le Vallon de Réchy. Nous y verrons beaucoup d’oiseaux de montagne de retour des migrations. Nous surprendrons sûrement aussi quelques mammifères (marmottes, chamois et bouquetins) et les amateurs de fleurs et de beaux paysages auront également de quoi se régaler, pour sûr ! Resp. Martina Suter, 079 787 92 63 ou martina@trandafir.ch

D’avril à juillet: BAGUEMENT DES RAPACES AU NID

Nos nombreux nichoirs devraient nous permettre de baguer les jeunes de faucons crécerelles, chouettes hulottes et effraies des clochers. Il n’y a pas de journée spéciale mais chacun qui désirerait participer est le bienvenu et ai prié de contacter le responsable. Resp. Gilbert Rochat, 021 799 13 14 ou gilrochat@yahoo.fr

De juillet à novembre: STATION DE BAGUEMENT DU LAC DE BRET

Comme chaque année, des filets seront tendus au bord du lac de Bret et je vous invite à venir voir – de près ! – les magnifiques et nombreux oiseaux migrateurs. Resp. Gilbert Rochat, 021 799 13 14 ou gilrochat@yahoo.fr

Le jeudi 3 septembre 18h15: ASSEMBLÉE GÉNÉRALE AU REFUGE DE GRANDVAUX AVEC BROCHE OFFERTE AUX MEMBRES

Toute personne désirant rejoindre le groupe est la bienvenue !

La cotisation annuelle est de:

  • Fr. 20.– par membre individuel actif ou passif
    (min. Fr. 5.– pour les jeunes jusqu’à 18 ans)
  • Fr. 30.– pour plusieurs membres vivant à la même adresse (famille, couples)
    Votre paiement peut se faire soit par internet à l’aide de l’IBAN CH64 0076 7000 R539 7726 5

soit au moyen du bulletin de versement annexé ! Nous vous remercions d’avance de votre soutien et engagement. Pour vous inscrire veuillez contacter le président du groupe :
Gilbert Rochat, 1091 Grandvaux, 021 799 13 14, gilrochat@yahoo.fr

Le GANaL fabrique lui-même des Nichoirs et des Mangeoires d’excellente qualité pour le prix de Fr. 35.–

À commander auprès de Lucien Sarbach.