Mot du président

Chers amis et amoureux de la nature, voici peut-être mon dernier mot du président. En effet, lors de l’assemblée générale du 13 février prochain, Gilbert Bavaud devrait me succéder à ce poste que j’aurai occupé depuis 25 ans, soit depuis la création de notre Groupe nature en 1994. Je l’en félicite et le remercie déjà.

Il est un peu tôt pour faire un bilan, mais ce qui est sûr, c’est que les nombreuses choses réalisées l’ont été faites à plusieurs et j’essaierai de n’oublier personne à ce moment-là. Je dois déjà remercier les membres du comité qui font, pour la plupart, un énorme travail ainsi que vous tous, membres actifs ou non.

Un grand moment fut l'inauguration officielle de notre cabane de baguage, retapée pendant de longs mois et mise à disposition pendant 5 ans par Jean-François Richard
Vincent Sarbach s'était occupé de la broche ce jour-là, pluvieux mais le soleil était dans les cœurs
Voici le magnifique intérieur, où ont été bagués 1780 oiseaux de plus de 50 espèces.
La bécassine sourde a été une des raretés baguées au lac

Ce qui est sûr, c’est que je continuerai les activités scientifiques liées aux projets en rapport avc la Centrale ornithologique de Sempach. À chaque bulletin, je fais un résumé de la dernière année, soit ici de 2017.

Des groupes de jeunes ont eu la chance de pouvoir participer au baguage au lac de Bret
Il n'y a pas que des groupes de jeunes, ici Jacques Broillet, très actif à la station de baguage, en train de montrer une corneille.

Le lac de Bret permet de recevoir des jeunes du Groupe Nature les mercredis après-midi chaque fois que le temps le permet. Trois classes d’école sont venues également étudier la migration et ont pu, pour la plupart, relâcher un oiseau.

Au printemps 2017, la saison de nidification a été exceptionnelle, 110 faucons crécerelles, 87 effraies des clochers et 89 chouettes hulottes ont réussi leur envol, issus de nos nombreux nichoirs mis à disposition.

Un des objectifs du GANaL étant des projets constructifs pour la nature, celui qui nous tient à cœur depuis plusieurs années et que j’adorerais voir se réaliser est la mise en réserve de la tête du lac de Bret. La nature disposerait là enfin de la zone de tranquillité qu’elle mérite. Merci à Elvire Fontannaz et Gilbert Bavaud qui m’aident dans le réalisation de ce projet.

Une femelle hulotte et ses deux jeunes
Le dernier objectif est l'éveil à la nature et elle consiste spécialement en des sorties qui sont organisées, pour la grande majorité, par Martina Suter. Vous pourrez en avoir en aperçu dans ce bulletin. Un immense MERCI à elle !

Enfin, mes remerciements vont encore à tout ceux qui ont aidé à créer ce bulletin en écrivant un article. Un merci à Marlyse et David Baumgartner pour sa mise en page. Un merci spécial à David qui a passé de nombreuses heures à finaliser le site internet de notre groupe. On peut le consulter à l’adresse https://ganal.ch.

À tous les membres du GANaL, je souhaite une très belle fin d’été et encore de nombreux moments en 2018 dans la nature.

Gilbert Rochat

Souvenir de notre sortie au marais de Sionnet. Lisez l'article de Gilbert Bavaud plus bas.

26 février 2017
Les Follatères

Par une journée merveilleusement ensoleillée, un groupe de 9 joyeux drilles a pris le petit téléphérique de Dorénaz à Champex d’Alesse.

De là, nous avons fait une marche dans un bois typique des éboulis de gneiss, composé de bouleaux, de chênes, de grands houx encore remplis de leurs baies rouges et de vieux hêtres, dont celui appelé « Vieux Foyard » signalé déjà au moyen-âge et sous lequel nous nous sentons comme de petits trolls !

Le sentier nous a fait passer le coude du Rhône et arriver dans la réserve naturelle des Follatères. Après un pique-nique convivial avec une vue d’oi-seau sur la vallée du Rhône, nous avons traversé les prairies encore sèches après l’hiver, mais déjà émaillées de cette fleur miraculeuse qu’est le bulbocode. Nous nous sommes emerveillés de ce tapis d’étoiles allant du blanc au rose foncé en passant par toues les nuances de rose. Un moment de pur Bonheur !

Jonquille vraie
Bulbocodes
Lézard des murailles
Anémone pulsatille

Quelle belle journée ! Météo superbe, milieux très divers, observations va-riées tant au niveau des papillons, que des oiseaux ou des végétaux.

Première halte dans la plaine du Rhône, près du golf de Leuk, le long de la rive gauche du Rhône où une ancienne gravière a été transformée en marais. Les guêpiers étaient au rendez-vous, visitant de nombreux trous creusés dans la petite falaise de sable en face de l’observatoire.

Deuxième halte sur l’autre rive du Rhône, au pied du versant aux airs de Provence pour l’observation des papillons et des oiseaux. De nombreux pa-pillons étaient au rendez-vous: flambé, petite violette, demi-deuil, …

Troisième halte au sommet de la Gemmi, pour la rencontre avec le gy-paète barbu. Malheureusement, il n’a fait qu’une très brève apparition. Par contre, les chocards à bec jaune nous tenaient compagnie pendant le repas ainsi qu’un accenteur alpin. Trois bouquetins s’accrochaient à la falaise en contre-bas de notre position. Nous sommes ensuite descendus jusqu’au Daubensee et avons profité d’une petite cabine pour remonter vers l’arrivée du téléphérique de la Gemmi.

Martina Suter Trandafir

Guépier d'Europe
Bouquetin des Alpes
Accenteur alpin
Doronic à grande fleur

18 juin 2017
La Dôle

Dix personnes étaient au rendez-vous pour une sortie dans le Jura à la recherche, ou plutôt à l’écoute du rut du chamois.

Comme ces mammifères se manifestent plutôt en fin de journée, l’heure du rendez-vous nous a permis de faire une mini grasse matinée, ce qui est rarement le cas lors d’autres sorties…
Donc direction Saint-Cergue, puis une petite route jusqu’à L’Archette. De là, à pied dans la neige tombée au cours de la semaine. Une montée de 1h40 pour rejoindre le sommet de la Dôle.

Peu d’observations durant la montée dans la brume, un grand corbeau, des becs-croisés des sapins, des mésanges noires et huppées, un pic vert et un chamois au loin.

Quel bonheur lorsque nous sommes sortis de la brume et quel paysage incroyable, les Alpes, des Préalpes bernoises jusqu’à Genève, avec le Mont-Blanc en prime. Un beau mâle chamois se reposait sur une petite butte recouverte d’herbe, au soleil, peu farouche. Un faucon crécerelle en vol et un bon pique-nique sur le versant sud, quoi de mieux !

Ensuite, encore un peu de montée jusqu’à la Pointe de Poêle Chaud (1628m) pré-férée à la Dôle car plus ensoleillée. Et nous avons eu raison car nous nous sommes retrouvés au dessus de tout un groupe de chamois, plus de 20 individus, des femelles, des jeunes de l’année et d’autres de l’année passée. Quant au rut du mâle, il faudra vous contenter de l’imitation de Martina lors de la prochaine AG du GANaL.

Gilbert Bavaud

Chamois
Grand corbeau

27 janvier 2018
Réserve naturelle de la Vraconnaz

Premier constat, certains membres du GANaL n’aiment pas faire de la raquette… Et oui, nous n’étions que 4 courageux à honorer la sortie dans cette réserve située vers Sainte-Croix.

Lionel, Gilbert et Gilbert

Il faut dire que l’heure du rendez-vous était assez matinale et que la météo des jours précédents n’était pas très engageante. Mais les observations commençaient bien avec un groupe de chevreuils près de Baulmes.

Donc la journée en valait la peine. Le tour de la réserve s’est déroulé dans une ambiance très hivernale car il avait neigé la nuit et nous nous déplacions dans un décors immaculé, entourés d’arbres dont les branches pliaient sous le poids de la neige. Même la température était très agréable pour la saison.

Peu d’oiseaux à observer mis à part quelques becs croisés des sapins, des pinsons et des mésanges noires et huppées, mais de nombreuses traces dans la neige, lièvre, martre et surtout celles du lynx que nous avons essayé de suivre à travers la forêt.

Pour le repas de midi, nous sommes redescendus en plaine, sur les rives du lac de Neuchâtel, dans la cabane du cercle ornithologique d’Yverdon, située vers Grandson, à l’embouchure de l’Arnon. Lors de la descente, nous avons observé un groupe de 6 chamois qui broutaient tranquille-ment proches de la route qui mène de Vuitboeuf à Onnens.

Au bord du lac, nous avons eu deux belles surprises, 3 plongeons arctiques et le pic mar tout proche passant d’arbres en arbres à la recherche de nourriture. Sinon, des mésanges à longues queues, des grèbes à cou noir ainsi que les autres habituels oiseaux d’eau.

Sans oublier un super pic-nic sur la terrasse de la cabane avec vue sur le lac et le guacamole bien relevé de Martina.

Gilbert Bavaud

Empreinte de Lynx

27 février 2018
Follatères et Chamoson

Cette sortie, d’abord prévue au Mont Vuache, près de Genève, a été déplacée à Fully. La responsable en est la bise très forte qui sévissait depuis plusieurs jours.

Donc, les bulbocodes du Mont Vuache ont été remplacées par celles des Follatères, sur les hauts de Fully. Les fleurs sont identiques, mais la plaine du Rhône entre Martigny et Sion est mieux abritée de la bise. Les bulbo-codes, appelés aussi campanettes (colchicum bulbocodium) sont des col-chiques miniatures qui fleurissent à la fin de l’hiver. C’est une vivace qui ressemble au crocus. Elle est rare et apparaît souvent en grandes colonies.

Et les courageux n’ont pas été déçus. Les bulbocodes nous ont accueillis très nombreux dans leur belle couleur lila au milieu d’une végétation qui venait de sortir de l’hiver. La réserve des Follatères est un lieu unique qui regorge d’espèces animales et végétales variées et peu communes. Elle se compose de rochers, de pelouses et de forêts sèches et offre une vue magnifique sur la plaine du Rhône.

Nous avons poursuivi notre journée découverte au pied de la falaise de Chamoson dans l’espoir d’observer le faucon pèlerin. Et il était au rendez-vous, la femelle posée sur une corniche de la falaise appelait avec beaucoup de conviction le mâle pour un futur accouplement. Le pique-nique était très « ra-fraichissant » car, malgré le vent qui ne soufflait pas trop fort, la température était très basse. Un petit groupe de bouquetins était installé au pied de la paroi rocheuse et essayait de trouver un peu de nourriture dans cet univers de pierres. La dernière observation valait le déplacement, un petit groupe d’ac-centeurs alpins, descendu des hauteurs, picorait des graines très près de nous.

Nous sommes donc rentrés très satisfaits de notre journée. Merci aux participants et à notre organisatrice irremplaçable Martina.

Gilbert Bavaud

Accenteur alpin
Marianne à genoux devant les bulbocodes

28 avril 2018
Marais de Sionnet

La plaine de Sionnet se situe sur un ancien marais, aujourd’hui drainé mais en cours de reconstitution. C’est une zone de cultures intensives où il n’existe presque plus de biotopes naturels. Cette région du canton de Genève doit sa richesse à trois parcelles – les Creuses, le marais de Sion-net et le Pré de l’Oie – qui bordent la Seymaz et qui forment une zone connue des ornithologues sous la dénomination de « Sionnet ». En hiver et au printemps, lors de fortes pluies, la Seymaz déborde ; les parcelles et les champs alentour sont alors inondés, ce qui les rend difficilement cultivables. Ces parcelles sont gérées par Pro Natura Genève et entrete-nues chaque année. Ces dernières années, de gros travaux ont été réa-lisés en plusieurs phases pour améliorer l’attrait du site pour la faune et la flore, avec des résultats immédiats. Cela dit, il ne faut surtout pas né-gliger les environs qui peuvent receler de bonnes surprises (limicoles dans les gouilles, passereaux dans les labours).

Cardinal rouge
Foulque marcoule
Petite tortue
Moro-sphynx

C’est donc plein d’espoir que nous avons commencé notre balade à travers cette zone protégée. Et nous n’avons pas été déçus : pie-grièche écorcheur, tarier des prés, rousserolle effarvatte et turdoïde, canard souchet, grèbe castagneux, milan noir et royal, alouette des champs…

Puis nous avons repris la voiture pour nous diriger vers l’embouchure de la Dranse, un cours d’eau qui se jette dans le lac Léman vers Thonon.

Nous avons pique-niqué sur les rives d’un étang en compagnie des mouettes, goélands, hérons et autres oiseaux d’eau. Puis, nous nous sommes rendus jusqu’à l’embouchure de la Dranse sur une belle plage de sable face à un lac Léman aux couleurs magnifiques.

Comme nous avions encore un peu de temps, nous avons fait un denier arrêt sur la colline d’Hucel au-dessus de Thonon, le long de la route qui mène à Thollon-les-Mémises. C’est un haut lieu pour l’observation des rapaces lors de leur migration. Malheureusement, il était un peu trop tard, les migrateurs se reposaient ou étaient déjà passés.

Gilbert Bavaud

Belle vue pour un picque-nique

27 mai 2018
Le bois de Finges

Pour qui ne connaît pas ce merveilleux endroit, j’espère que ces quelques lignes vous donneront l’envie de vous y rendre pour y passer une journée inoubliable.

En ce dimanche 27 mai, nous étions une petite dizaine à nous retrouver à Puidoux pour cette balade qui promettait d’être belle, malgré un temps quelque peu couvert au petit matin.

Arrivés à Sierre, nous avons laissé une voiture à la sortie ouest de la forêt et nous nous sommes rendus à Susten. Un chemin traverse le parc d’Est en Ouest. Le suivre permet de faire une belle promenade. Mais sur les conseils de Martina, nous avons pris un chemin de traverse pour nous trouver dans un endroit caillouteux et séchard. Un vrai paradis pour les amoureux des fleurs. Puis tout à coup, nous entendons le chant caractéristique du Guêpier d’Europe. Sur les berges d’un petit ruisseau, des trous dans le sable : leurs ni-choirs. Oui, ils sont là et volent à une centaine de mètres. Parfois, ils se posent sur la cime d’un pin. Ils sont un peu loin pour les photographes. Qu’importe! Quel plaisir d’avoir vu leurs couleurs faisant penser à des oiseaux tropicaux!

Phalène décorée
Mélitée du plantin
Flambé

Puis nous continuons notre balade, les yeux souvent dirigés vers le sol. Verrons-nous le Lézard vert ? Nous n’oublions pas d’admirer de nombreux insectes volants tels les cétoines dorée ou funeste, les libellules dont le fabuleux Caloptéryx. Nous contemplons aussi de nombreux papillons comme un magnifique Flambé, un Gazé, ou encore une Mélitée orangée.

Et nous voilà arrivant dans un endroit merveilleux, un étang au milieu de la pinède : le Rosensee.

Chicorée
Cétoine dans une fleur d'églantier
Orchis brûlé
Céphalanthère rouge
Zygène

C’est un coin idéal pour notre pique-nique. Les roseaux se reflètent dans les eaux transparentes.
Nous nous rassasions, buvons un verre de Lavaux (sacrilège en Valais !) et nous partageons notre joli coin avec un groupe arrivé un peu plus tard.

Il est l’heure de reprendre notre promenade, toujours si extraordinaire, avec en guise de des-sert, le Lézard vert. (bravo à celui ou celle qui l’a débusqué !) Nous traversons les bois, à l’abri du soleil, qui, s’il était timide en début de matinée, est maintenant bien présent.

« Houp-oup-oup » « Vous avez entendu? » Mais oui, la Huppe. Et nous la repérons, il y en a deux. Elles passent devant nous. Gilbert, notre Président, suggère que leur nichoir doit « …être un peu plus loin et qu’elles s’y rendent. »

Sylvain azuré (?)
Huppe fasciée

Nous les cherchons et en voilà une, à contre-jour. Mais il est temps de poursuivre. Et juste avant d’arriver où nous avions laissé une voiture, un papillon noir avec des taches blanches. C’est, semble-t-il, un Sylvain azuré (Limenitis reducta), qui est en danger d’extinction.

Quelle journée ! Pleine de belles observations, de moments chaleureux partagés. En un mot : INOUBLIABLE.

Alain Walker

30 mai 2018
Fête des Cullayes

Le samedi 30 mai 2018 le GANaL a été invité à participer à un marché or-ganisé par les habitants et les artisans des Cullayes.

Le but était de nous faire connaître ailleurs que dans la région de Lavaux. Le stand était tenu par Lucien Sarbach et Gilbert Bavaud. Les projets du GANaL, le lac de Bret, le baguage des oiseaux, la fabrication et la pose de nichoirs ou de mangeoires, les sorties avec des jeunes de la région étaient présentés au public, pas très nombreux il faut le dire.

L’ambiance était très bonne et nos visiteurs ont montré beaucoup d’inté-rêt à la présentation de nos projets. Plusieurs personnes se sont inscrites pour devenir peut-être des futurs membres du GANaL, d’autres nous ont laissé leurs coordonnées pour que nous allions poser des nichoirs à chouettes, à huppes ou à hirondelles chez eux.

C’est grâce à ce genre d’activité que nous pouvons sensibiliser des gens au respect de la nature et les convaincre d’être actifs dans ce domaine.

Merci à tous ceux qui ont donné du temps pour que cette journée puisse se réaliser.

Gilbert Bavaud

Lucien Sarbach au stand du GANaL

Adhérer & cotisation

Notre association vit uniquement grâce aux cotisations et dons de nos membres et sympathisants. C’est pourquoi nous battons le rappel afin que nous puissions poursuivre nos buts en faveur de la Nature de notre belle région. La cotisation annuelle est de :

  • CHF 20.– par membre individuel actif ou passif (min. CHF 5.– pour les jeunes jusqu’à 18 ans).
  • CHF 30.– pour plusieurs membres vivant à la même adresse (famille, couples).

Un grand MERCI pour votre soutien ! Votre paiement peut se faire soit par internet à l’aide de l’IBAN CH64 0076 7000 R539 7726 5, soit au moyen du bulletin de versement annexé!

Pour vous inscrire, veuillez nous contacter par courrier électronique à l’adresse inscriptions@ganal.ch

Assemblée générale

Réservez déjà la date, nous avons besoin de vous. L'AG sera suivie d'un apéro dinatoire.
Rdv. Aran sur Villette, salle des Mariadoules à 18h00.

Activités pour les classes & les groupes

Vous êtes enseignant·e ou responsable d’un groupe et cherchez à organiser des événements en rapport avec nos activités ? Nous serions ravis de discuter avec vous des possibilités à l’adresse comite@ganal.ch, n’hésitez plus !

Sponsors

Le GANaL remercie tous ses sponsors pour leur soutien et leur fidélité.

Intéressé·e à nous soutenir ? Écrivez-nous à comite@ganal.ch ou consultez https://ganal.ch pour en savoir davantage sur nos activités.

AUBERGE DU VIGNERON
Restaurant ouvert 7/7
021 799 14 19.
Corniche 16 – 1098 Epesses
info@aubergeduvigneron.ch
https://www.aubergeduvigneron.ch

LUCIEN SARBACH
Menuiserie – Tous travaux
079 714 73 40 – 021 799 39 32
Crêts 46 – 1091 Grandvaux
toustravaux@vtxnet.ch
https://www.menuiserie-sarbach.ch

MAROC MARABOUT
Visitez le Maroc autrement à la carte.
076 337 77 36
info@marocmarabout.com
http://www.marocmarabout.com

CHRISTIAN PANCHAUD
Électricité – Téléphone – Téléréseau
021 881 30 44 – 079 679 77 84
Grand-Rue 5 – 1041 Bottens
chpanchaud@citycable.ch