Ce dimanche 28 avril, les météorologues n'encourageaient pas à quitter le lit douillet, et pourtant sept membres du GANaL ont décidé de braver ces menaces.... nous avons par contre changé la destination un peu trop lointaine de la vallée du Drugeon en destination de proximité... grand bien nous en a pris!

Dès notre arrivée à Préverenges, nous avons été accueillis par le chant du loriot. Et l'île aux oiseaux, intelligemment aménagée par le COL, en collaboration avec Pro Natura Vaud et le GOS, était prise d'assaut par les limicoles. Huîtrier pie, avocette élégante, bécasseau cocorli, chevaliers sylvains, chevalier gambette et guignette se restauraient sur les bancs de sable, tandis que les sternes pierregarins prenaient possession de la plateforme de nidification et que les nettes rousses, les grèbes à cou noir et les canards chipeaux se laissaient bercer par les vagues. A mentionner encore de très nombreux chardonnerets très amoureux, un couple de roitelets triple bandeau, des pouillots fitis et un faucon hobereau.

avocette élégante, 3 sternes pierregarins et un huîtrier pie
bécasseau cocorli

A l'embouchure du Mujon, c'est le chant du rossignol qui nous reçoit. Sinon, pas grand chose, si ce n'est quelques oies cendrées, des canards chipeaux, un chevalier guignette.... mais un paysage splendide avec le jaune des champs de colza et le Jura saupoudré de neige fraiche.

Notre prochaine halte: ce que la station ornithologique de Sempach nomme la "station-service" de la plaine de l'Orbe. Ces 5 hectares de terre tourbeuse inondés artificiellement de mars à mai ont vite été repérés et adoptés par de nombreux oiseaux migrateurs. L'inondation n'offre pas seulement une zone de repos et de ravitaillement aux migrateurs, mais sert de test pour une étude concernant la conservation de la fertilité des terres tourbeuses. Trois échasses blanches, de nombreux chevaliers sylvains et combattants (dont un déjà presque en plumage nuptial), 2 chevaliers aboyeurs étaient à table. Nous observons également un vanneau huppé, des linottes mélodieuses, des bergeronnettes printanières et un gobemouche noir.

échasse blanche
chevalier sylvain

Notre piquenique se fait dehors, mais à l'abri à Champittet, en compagnie des moineaux et d'un magnifique mâle de pinson des arbres. Heidy, en champignonneuse avertie, y découvre une magnifique morille.

repas au centre nature de Champittet
morille

Notre dernière station nous amène dans la splendide Chassagne d'Onnens. Les prairies sèches sont parsemées de sauges, de globulaires, d'orchis homme-pendu (orchis anthropophora) et d'orchis mâle (orchis mascula). Près d'une sorte de carrière à l'abandon où nous nous postons, c'est le bouquet final de cette superbe journée. Plusieurs couples de fauvettes à tête noire et un rossignol profitent de la réverbération et de l'amplification du son, pour lancer leurs strophes à pleins poumons. Nous observons aussi un târier pâtre, un tarier des prés, le bec rempli de chenilles grasses destinées à sa progéniture, des bruants jaunes et enfin .... un couple de torcols. Que demander de plus????

la Chassagne et le village d'Onnens
torcol fourmilier
orchis mâle

Martina Suter Trandafir