C’est dans une ambiance absolument automnale avec une symphonie de couleurs aux arbres et un splendide brouillard très « british » que nous sommes partis à sept, direction la Broye. Un premier arrêt à la Bressonnaz nous a permis de voir 6 cincles plongeurs dans une Broye méconnaissable tellement son niveau d’eau était bas. Puis nous avons fait de « l’ornithologie en voiture », ce qui soit dit en passant, permet de s’approcher des oiseaux sans les effrayer.

Nous avons vu de nombreux vols de lbb (= little brown birds) en migration, notamment des alouettes, des pipits spioncelles, des bruants des roseaux, des bruants jaunes, et j’en passe.

Dans un champ fraichement labouré, un groupe de 60 vanneaux huppés se croyaient à l’abri de nos regards entre les grosses mottes de terre noire. Mais un petit battement d’ailes n’a pas échappé au regard acéré d’Alain. Nous avons longuement observé ce gracieux oiseau au vol si léger et scintillant.

Vanneaux huppés

Nous avons pique-niqué à l’embouchure de la Broye dans le lac de Morat, à Salavaux. Ce lieu fraichement renaturé promet de belles observations de limicoles. Ce jour-là, nous avons vu des tadornes casarca, des fuligules milouins, des harles bièvres, des poules d’eau et des grèbes huppés.

Martina, une jeune retraitée très dynamique...

Dans le Seeland et vers la Krümmi, de nombreux chevreuils et un gros lièvre avaient repris leurs aises après la période de chasse. Nous avons encore vu des courlis et suivi de nos yeux ébahis, le vol de deux busards St-Martin femelles en chasse, parcourant les prés en rase-mottes, avec des voltes-faces, des pirouettes, des piqués dignes des meilleurs pilotes acrobatiques.

Bref… une belle journée en compagnie d’un groupe d’observateurs toujours prêts à s’émerveiller et s’amuser de tout … notamment des troupeaux de cochons de Witzwil s’ébrouant, pataugeant et jouant dans la boue.  

Quels drôles d'oiseaux...!

Texte de Martina Suter Trandafir.